cep_logo

 
 
Accroche-toi encore à la fidélité de Dieu
 
Accroche-toi encore à la fidélité de Dieu

Texte: Ps 37.25

  • Les choses vont très mal dans ta vie, mais moi je te dis Accroche- toi à la fidélité de Dieu;
  • Tu livres un combat de la vie dans ton corps, mais moi je te dis Accroche-toi à la fidélité de Dieu;
  • Tu es trahi par les gens que tu aimes et tu pleures jour est nuit, moi je te dis Accroche-toi à la fidélité de Dieu

S’il t’arrive à tout oublier de ce message, prière de retenir ce mot d’ordre :

« Je m’accroche encore à la fidélité de Dieu »

Lisons la parole de Dieu dans le livre de Ps 37.25

« 25 J’ai été jeune et maintenant je suis vieux. Mais je n’ai jamais vu quelqu’un qui obéit à Dieu rester sans secours, je n’ai jamais vu ses enfants mendier leur nourriture. » (Ps 37.25)

Quel beau témoignage du roi David, un homme qui a marché et servi Dieu affirme :

  • Tout au long de ma jeunesse, j’ai observé les gens autour de moi, je n’ai jamais vu Dieu manquer de secourir un homme qui lui obéit
  • Maintenant que je suis devenu un vieillard en repassant dans mon esprit les souvenirs de toute ma vie, et je conclus que je n’ai jamais vu Dieu abandonner, refuser, manquer de venir en aider à un homme fidèle qui marche dans ses voies.

La Bible est un livre merveilleux. Elle relate des témoignages extraordinaires de succès, des victoires, des bénédictions et des exploits des hommes et des femmes qui ont marché avec Dieu.

Tous sont unanimes pour affirmer que l’Éternel est un Dieu fidèle. Il n’abandonne jamais celui qui se confie en lui et marche dans ses voies. C’est ce que l’Éternel dit à Josué :

« Je serai avec toi comme j’ai été avec Moïse. Je ne te laisserai pas, je ne t’abandonnerai pas » (Jos 1.5)

I-Ce que la Bible dit de la fidélité de Dieu

  • « Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur. » (1CO 1.9)

Dieu est fidèle signifie qu’il tient parole, il réalise ce qu’il promet malgré le temps, les saisons et les combats. C’est avec raison que l’auteur de l’épître aux Hébreux affirme : « afin que, par deux réalités immuables, dans lesquelles il est impossible à Dieu de mentir, nous soyons puissamment encouragés nous qui avons trouvé un refuge, à saisir fortement l’espérance qui nous est offerte » ( Hb 6.18)

  • « Sache donc que c’est l’Éternel, ton Dieu, qui est Dieu. Ce Dieu fidèle garde son alliance et sa miséricorde jusqu’à la millième génération envers ceux qui l’aiment et qui observent ses commandements. » (Dt 7.9)

La fidélité est en rapport avec son alliance. Il est fidèle à son alliance envers nous.

  • « Alors je vis le ciel ouvert, et un cheval blanc apparut. Celui qui le monte s’appelle Fidèle et Vrai, il juge et fait la guerre avec justice. » (Ap 19.11)

Le Fidèle est le nom que la Bible utilise pour désigner Dieu.

II-Les témoignages d’hier et d’aujourd’hui

Voici quelques témoignages des hommes et des femmes qui ont expérimenté la fidélité de Dieu :

A- Témoignages d’ hier

Abraham

À soixante-quinze ans, l’Éternel se révèle à Abraham et lui fait une promesse : je te donnerai un fils (Gn 17.3). Plus tard, lors de la visite des trois personnages chez Abraham, la promesse devient de plus en plus claire : « Il dit : Je reviendrai chez toi l’année prochaine ; Sara, ta femme, aura un fils » ( Gn 18.10)

Entre la promesse et sa réalisation, Abraham a attendu vingt-cinq ans. Une chose est vraie, Dieu est fidèle, il a tenu parole.

Toujours à Abraham, Dieu dit :

« 13 Il dit à Abram : Sache que tes descendants séjourneront en immigrés dans un pays qui n’est pas le leur ; ils y seront esclaves, et on les affligera pendant quatre cents ans.

14 Mais je jugerai la nation dont ils auront été les esclaves, et ils sortiront ensuite avec de grands biens. 15 Toi, tu iras en paix vers tes pères ; tu seras enseveli après une heureuse vieillesse. 16 A la quatrième génération, ils reviendront ici ; car la faute des Amorites n’est pas encore à son comble. » (Gn 15.13-16)

Toute l’histoire du peuple d’Israël avant l’occupation de la terre promise est contenue dans cette promesse. Israël n’était pas encore un peuple car leur aïeul, Abraham n’avait pas encore d’enfant, mais l’Éternel annonce le séjour en Égypte, l’asservissement et la sortie d’Égypte.

Salomon

Lors de la prière de dédicace du temple, le roi Salomon exprime la fidélité de Dieu comme étant l’accomplissement de ses promesses

« Le roi Salomon affirme : 56 Béni soit le SEIGNEUR, qui a donné le repos à Israël, son peuple, exactement comme il l’avait dit ! De toutes les bonnes paroles qu’il avait dites par l’intermédiaire de Moïse, son serviteur, aucune n’est restée sans effet. » (1R 8.56)

Cette vérité est affirmée dans le livre de Deutéronome.

« 4 Il est le rocher; ses œuvres sont parfaites, Car toutes ses voies sont justes; C’est un Dieu fidèle et sans iniquité, Il est juste et droit. » (Dt 32.4)

Anne

La fidélité de Dieu tient Anne à genoux dans une prière d’intercession suppliant l’Éternel pour lui donner un enfant. Pour Anne, Dieu est fidèle, il agira en son temps. Malgré l’humiliation que lui faisait subir sa rivale, Anne ne lâche pas, elle s’accroche à la fidélité de Dieu. La fin de l’histoire, l’Éternel lui a donné un fils du nom de Samuel.

Jérémie

Lorsqu’Israël était en captivité par la bouche de Jérémie, Dieu dit à son peuple lorsque soixante-dix ans seront accomplis, vous serez libres et vous retournerez dans votre pays pour me servir. (Jér 29.10-11) Soixante-dix ans plus tard, Dieu réveille l’intelligence de Néhémie pour organiser avec l’aide des autres serviteurs de sa génération comme Esdras, le retour de la captivité.

 

III-Les témoignages d’aujourd’hui

 

A- Le cas de fr Aimé

Il vivait en Belgique. Lorsqu’il méditait les Écritures, le passage de Deutéronome 1.6-7 « …Vous avez assez demeuré dans cette montagne. Tournez-vous, et partez… » Ces mots des écritures ont pris un sens nouveau et mis le feu sur son cœur en se posant les questions à savoir où aller et quand. Le Saint-Esprit lui a clairement dit : vers le nord (Canada). Il a débarqué dans le pays sans bourse d’étude ni promesse de travail. Six ans plus tard, je peux vous dire que le fr Aimé a terminé son école doctorale et il est chargé des cours à l’UQAM.

Nous découvrons à travers cette expérience de vie de foi :

- l’amour de Dieu ;

- la providence de Dieu;

- l’intervention de Dieu qui fait toute chose à merveille. Il lui a donné des frères et sœurs, des amis et des professeurs qui le guident dans ses recherches.

Dieu est fidèle.

B- Un cas de guérison

J’ai vu la fidélité de Dieu dans le cas de guérison d’une jeune fille que je connais bien. Ce cas est intéressant car plusieurs intercesseurs ont prié afin que Dieu agisse. Tout commence par un coup de fil d’une mère en détresse, elle me relate avec peine la situation de sa fille. Chaque fois qu’elle faisait son jogging, elle avait de la douleur à la hanche. Elle a vu son médecin qui a débuté des tests orthopédiques et finalement une échographie qui a révélé un kyste sur un ovaire. La famille a demandé une contre-expertise qui a confirmé le premier diagnostic.

La mère a sollicité une grande armée de prière et notre église s’est aussi jointe à plusieurs voix qui criaient vers Dieu. Le médecin a annoncé qu’il allait ouvrir et enlever l’ovaire. La mère comme sa fille n’étaient pas d’accord. Nous avons prié pour que la tumeur soit enlevée mais pas l’ovaire. C’est ce qui est arrivé. Juste après l’opération, le médecin a annoncé la bonne nouvelle à la famille et nous avons béni le Seigneur.

Un mois plus tard, lors du contrôle post-opératoire, le Dr constate une masse inquiétante dans les organes de la fille. Le test CA 125 a donné un chiffre inquiétant de 30, le médecin a commencé à soupçonner un cancer. La grande préoccupation que nous avions était de savoir comment faire un contre témoignage face à ce que nous avons déjà raconté. Tous les intercesseurs ont été contactés pour crier à Dieu et rappeler à Dieu sa fidélité. Le Médecin a demandé une autre échographie. Contre toute attente, la masse a disparu. Le danger n’était toujours pas exclu car il fallait un autre test CA 125, car le précédant avait donné un numéro 49 alors que le bon chiffre est 30. Nous avons demandé au Seigneur de nous donner un chiffre en-dessous de 30. Le dernier test a donné 23 et le médecin a dit qu’il n’y a pas de cancer et qu’il fermait le dossier. Dieu est fidèle.

IV - Le fondement de la fidélité de Dieu

Dieu est fidèle :

  • À son alliance;
  • À sa parole;
  • À Son nom;

Dieu est fidèle au cri des hommes et des femmes qui ont expérimenté la manifestation de la puissance de Dieu et celle de sa Parole. Ce cri signifie :

1- Je m’appuie sur Dieu malgré le temps qui passe, malgré le manque de ressources, les circonstances difficiles;

2- je compte sur Dieu et il ne me laissera pas tomber;

3- je persévère dans la prière, à servir le Seigneur, à donner mon temps et mes biens même si je ne vois pas encore de fruit; Dieu est Dieu;

4- J’ai la conviction que Dieu se glorifiera dans mon cas.

V - Comment s’accrocher à la fidélité de Dieu

Voici cinq principes pour s’accrocher à la fidélité de Dieu :

1- La vision de la grandeur de Dieu

Le peuple d’Israël en captivité se plaint de sa condition de captivité et de son avenir. La réponse de Dieu est simple. Lisons Esaïe 40.25

« 26 Levez les yeux en haut et regardez ! Qui a créé ces choses ? C’est celui qui fait sortir leur armée au complet. Il les appelle toutes par leur nom, par son grand pouvoir et par sa force puissante : il n’y en a pas une qui fasse défaut. »

Dieu invite son peuple à réaliser son immensité ; à sa sagesse infinie et son intelligence sans limite. Il est le Dieu qui n’est ni en retard ni en avance. Il n’est jamais dépassé. C’est dans cet optique que Jérémie en prison adresse cette prière de confiance en Dieu :

« 17 Ah ! Seigneur DIEU, c’est toi qui as fait le ciel et la terre par ta grande puissance, par ton bras étendu : rien n’est étonnant de ta part. 18 Tu agis avec fidélité jusqu’à la millième génération ; pour la faute des pères, tu paies de retour leurs fils après eux, directement. Tu es le Dieu grand et vaillant, dont le nom est le SEIGNEUR (YHWH) des Armées. » ( Jér 32.17-18)

2- Fixer nos yeux sur l’Alliance

Notre relation avec Dieu se fonde sur l’alliance qu’il a conclue avec nous à travers son fils bien-aimé Jésus sur la croix du Calvaire. Dieu est fidèle à son alliance. À la croix naît une nouvelle relation avec Dieu : c’est la faveur de Dieu qui nous accorde sa justice en Jésus et nous adopte comme son enfant. L’apôtre Paul exprime cette vérité en des termes riches de sens :

28 Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. 29 Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils soit le premier-né de plusieurs frères. 30 Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés. 31 Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? 32 Lui qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ?

3- S’appuyer sur les promesses

Dans l’Alliance que Dieu a conclue avec nous, il nous fait des promesses sur lesquelles nous devons fonder notre foi. Il y a deux types de promesses :

a)- Promesses scripturaires

Ces sont des promesses que nous trouvons dans la Bible. Nous fondons notre foi sur ces promesses, elles sont encore valables aujourd’hui.

b)- Promesses prophétiques

Il y a des promesses que nous recevons comme des paroles prophétiques qui nous recevons dans un moment de prière ou d’adoration. Elles nous révèlent le dessein de Dieu à notre égard.

S’appuyer sur les promesses de Dieu, croire à ce que Dieu a dit et lui faire confiance. Il faut déclarer la promesse car elles créent la foi.

Dans tous les cas, il faut s’approprier les promesses de Dieu et les déclarer avec notre bouche.

4- S’attacher à la maison de Dieu

Après le miracle de la Pentecôte, la Bible dit que les apôtres et les disciples devenus chrétiens sont restés au temple (Ac 2.42-46). Ce n’est pas pour rien que ces aînés dans la foi ne manquent pas les réunions du matin et du soir. Il y a un grand secret dans l’attachement à la maison de Dieu. David ne dit-il pas qu’il est dans la joie quand on lui dit allons à la maison de Dieu. Plus loin, il dit qu’il montait à la maison de Dieu au milieu de ses frères et sœurs.

Conclusion

L’année avance encore. Bien des choses se sont passées dans nos vies respectives. La seule vérité qui demeure tout le temps est celle que je viens de te dire : Dieu est fidèle.

Il est fidèle tout le temps. Je t’invite à tourner vers lui les yeux pour :

  • pour les choses que tu attends;
  • pour des évènements que tu ne comprends pas;
  • pour des prières non exaucées;
  • pour des combats qui n’arrêtent pas dans ta vie

Tu peux encore compter sur lui, il se glorifiera .

Amen

 

Kabuya Masanka J.01

 

Rév. Joseph Kabuya Masanka, Dr Th.
Communauté Évangélique de Pentecôte

 
 
 
FIMES2
live
 
Église CEP Départements Événements Ressources Nous contacter
Horaire des réunions
 

Culte
Dimanche   10h-12h30

 
 

Étude biblique
Mercredi 19h-21h

 

Prière / Intercession
Vendredi      19h-21h

 

 

 

 

 
 
© Copyright 2011 Eglise CEP International